Coucou à toi qui me lis, et bienvenue sur mon blog :-)

Ce que je suis: une blogueuse d’humeur

Moi c’est Isabel. Je suis une fille. Une blogueuse belge. Et plus particulièrement, une blogueuse d’humeur. J’habite à Bruxelles et travaille dans une agence web. J’aime l’écriture et les mots. C’est ce qui m’a poussé à créer Le blog d’Isabel, un beau matin de mars 2011.

Curieuse de tout et un tantinet espiègle, je suis amoureuse de la langue française. Certains mots me ravissent : acacia, préambule, s’effilocher. D’autres m’irritent: chamelle, clavardage, rabibocher.

Ce que j’aime: les blogs d’humour

J’aime ce blog, mon bébé, ainsi que les blogs de tout un tas d’autres blogueuses d’humeur. J’aime mon chat (Mozart de son petit nom). Mais aussi ma famille (j’ai une soeur fantastique), mes amis et mon chouchou. J’ai un penchant très marqué pour l’humour et le surréalisme (ben oui, je suis bruxelloise et vis en Belgique).

Accessoirement, j’aime aussi faire péter de manière entièrement compulsive les poches d’air des papiers plastibulles. Mais ça, on ne va pas en parler ici. Parce qu’après tout, cette page est destinée à mettre en valeur la blogueuse influente que je suis (hé hé), pas à exposer au grand jour mes défaillances et tocs divers.

Ils sont pourtant nombreux.

Ce que je ne suis pas: une blogueuse mode

Vous êtes à la recherche de conseils beauté, d’astuces fashion et de paillettes? Vous n’êtes pas au bon endroit: je ne suis pas une blogueuse mode.

Mon site web fait partie de ce que la blogosphère (–> mot tendance utilisé pour désigner la communauté interactive des blogueurs) appelle “un blog d’humeur”. Sur ce blogue (hé ouais, voilà justement un mot moche, mais c’est comme ça qu’on écrit “blog” quand on francise le mot), vous ne trouverez pas de photos de mes pieds délicats reposant dans de superbes escarpins Louboutin payés cher et vilain dans une coquette boutique du 8ème arrondissement parisien. Je ne fais pas partie de cette génération de blogueuses belles et toujours impeccables vivant dans un appart du Marais à Paris.

Bon. Ouais j’avoue, j’aimerais plutôt bien.

Mais non.

Je ne suis pas non plus une blogueuse culinaire qui mange des cupcakes et prépare des gravelax de saumon à la betterave (oui oui, ça existe). Je ne posterai jamais sur ce cybercarnet des photos culinaires de brindilles de ciboulette photoshopées tant et si bien qu’elles en donnent presque l’envie d’être exposées en grand sur le mur de la cheminée du salon. Non non.

J’écris des papiers d’humeur. J’observe (avec beaucoup de plaisir) la société autour de moi et, avec un regard que je souhaite critique et humoristique, je vous fais part de mes impressions et ressentis.

Pourquoi le blog d’Isabel?

Au départ, j’ai créé ce blog pour les copains et copines. Et surtout, pour avoir un semblant de carte de visite lorsque je postulais dans les rédactions. Je ne vous l’ai pas encore dit: j’ai une formation de journaliste. Mes études terminées, je ne rêvais que d’une chose: travailler pour le prestigieux magazine féminin Grazia, et y publier des chroniques.

Alors j’ai créé ce blog. Mes articles faisaient rire. Je recevais de gentils encouragements sympas (surtout de ma mère qui trouve – en toute objectivité – que tout ce que je fais est magnifique). Et mon site web ne dépassait pas le cercle restreint de ma famille, de mes amis et de mes connaissances.

Et puis un jour, après avoir publié le Top 10 des boulets sur Facebook, mon blog a explosé. Les statistiques de fréquentation de mon site internet ont grimpé en flèche et je vous ai trouvé, vous qui lisez ces lignes à l’instant. J’ai découvert la magie du web et l’envie de poursuivre cette aventure pour entretenir avec vous cette relation privilégiée.

D’ailleurs, pour toute question, n’hésitez pas à me contacter, j’adore papoter et répondrai à vos interrogations avec grand plaisir.

Où me trouver?

Avant de refermer ces quelques lignes de présentation (j’ai été longue), je tiens:

  1. à vous remercier d’être ici. Pour garder le contact, n’hésitez pas à rejoindre ma page Facebook ou à me suivre sur Twitter ou Google+.
  2. à vous préciser que ce blog d’humeur n’est ni un exutoire, ni un journal intime. Bien entendu, mes papiers sont inspirés de faits réels. Mais ne perdez pas de vue cette petite information: j’aime les romans et les belles histoires. J’aime colorer la vie au travers de mes écrits et vous emmener vers des aventures imaginées. Certaines histoires me sont arrivées. D’autres pas. Tous les noms cités sur ce blog ne sont probablement que des pseudos.

Ne soyez d’ailleurs pas assuré que mon chat s’appelle réellement Mozart…

Bisous!