Top 10 des fonctions masculines

Dans les moments de désespoir intense, les femmes ont parfois tendance à penser qu’un garçon, ça ne sert à rien. C’est le cas de ma copine Clémence qui s’engueule régulièrement avec son mec quant à la gestion de son calendrier footballistique. Etre en couple n’est pourtant pas une idée farfelue. Voici les 10 fonctions essentielles de la gente masculine.

Les faits se sont passés l’autre soir après le boulot, alors que je sirotais tranquillement un cocktail, attablée au bar d’un café branché parisien. En face de moi se trouvait Clémence, ma meilleure amie. La petite trentaine, blonde comme les blés, un regard de braise et des jambes à faire pâlir d’envie Olivia Palermo. Elle revenait de chez le coiffeur et était en train de se prendre la tête au téléphone avec son mec, Rodrigo.

- Chouchouuuu, tu avais dit qu’on passerait la soirée ensemble demain. Si je devais t’écouter, ma vie ne serait plus qu’une longue succession de coups de coin, de Cérémonies de remise du Ballon d’or et de matchs de ligue 1.

A l’autre bout du téléphone, Chouchou essayait d’argumenter.

Mais enfin Clémence tu comprends bien, ces matchs de foot sont d’une importance capitale, en plus ce soir les Corinthians jouent contre Chelsea, je ne peux rater ça sous aucun prétexte.

Et alors que Chouchou en rajoutait des couches et des couches je me demandais, perplexe: c’est qui, les Corinthians??

- Chouchou, ne me coupe pas quand je parle. Les Corinthians peuvent jouer contre le monde entier ce soir, J-e-M-E-n-f-o-u-s!

Pour tout vous dire, ma meilleure amie a eu la bonne idée de s’amouracher d’un brésilien. Un mec sympa qui aime le soleil, la fête et les Havaianas. Mais qui idolâtre aussi (et plus que le Brésil, que Clémence, et même que sa propre vie) le football. Ce petit détail a le don de rendre Clémence hystérique, elle qui considère le ballon rond comme le passe-temps le plus futile de l’univers.

- Chouchou tu m’exaspères avec ton foot. On reprendra cette discussion à la maison.

Elle a raccroché, énervée, et a commandé un deuxième Daïquiri aux fraises.

Garçon-s-il-vous-plait-mettez-moi-un-peu-plus-de-rhum-que-dans-le-premier-parce-que-oui-bon-quand-même-faut-pas-exagérer-pour-le-prix-exorbitant-que-l-on-paye-on-devrait-avoir-le-droit-indiscutable-d-etre-bourrée-après-la-première-gorgée.

Une poignée de minutes plus tard, elle descendait son troisième Daïquiri cul sec.

Face à son abattement, je me suis lancée dans une profonde réflexion philosophique interne sur l’utilité du couple, des relations et de l’amour. Quelques instants plus tard, je me risquais à lui poser cette question:

- Clem, à ton avis, à quoi servent les garçons?

- A rien.

Elle a fait claquer son verre vide sur la table et s’est essuyé la bouche du revers de la main.

- Je vais le quitter, ce crétin.

Ça, ce n’était pas possible. D’abord parce que Rodrigo est un mec avenant. Il est attentionné avec Clémence qui n’a pas toujours eu beaucoup de chance en amour. Ensuite – et tout à fait égoïstement – je n’avais aucune envie de me taper, dans les semaines à venir, une Clémence célibataire, cafardeuse et déchirée tous les soirs au Daïquiri fraise.

Il fallait que je trouve les bons arguments pour lui démontrer par a + b que oui oui Clémence, les garçons, c’est nécessaire voire indispensable dans la vie, et-même-ceux-qui-kiffent-ces-p*****-de-corinthians-que-nous-on-ne-sait-même-pas-qui-c-est.

Sans plus attendre, et avec le plus grand des sérieux, je me suis donc attelée à lui lister les 10 fonctions masculines indispensables. Toutes celles qui me passaient par la tête et dont elle ne pourrait jamais se passer.

1. L’homme a une fonction thermique

La première (et on la relève beaucoup trop peu), c’est que les mecs ont une fonction thermique C.A.P.I.T.A.L.E.

- Une bouillote au fond d’un grand lit vide et froid, c’est vrai que c’est nul, a soulevé Clémence, attentive.

Un garçon, ça réchauffe les pieds avant de dormir et ça donne son pull quand il fait frisquet.

Priceless.

2. L’homme remplit une fonction protectrice

Un garçon, ça n’a jamais peur de rien. Quand ça entend un bruit suspect en pleine nuit dans le couloir, ça se lève et ça va voir s’il n’y a pas un voleur qui rôde.

Pendant ce temps-là, nous on se cache sous la couette.

3. L’homme sert à nous valoriser

Parfois (bon d’accord, souvent), une fille ça se regarde dans le miroir et ça se trouve affreuse. Plus rien à se mettre, des bourrelets qui sortent de partout, des cheveux cons, des boutons qui inondent le visage.

Un garçon, même quand on a 10 kilos de trop et du rimmel qui coule jusqu’au menton, ça nous trouve belle.

4. Les hommes ont de l’humour

Un garçon, ça ne se prend jamais au sérieux. Ça fait des blagues potaches. Et après une éreintante journée de boulot, un peu d’humour ne fait de mal à personne.

- En parlant d’humour, j’en ai une bonne à te raconter, m’a alors dit Clémence.

J’étais ravie, mon raisonnement commençait déjà à faire du chemin dans son esprit.

- Tu sais quelle est la différence entre un mec, une cravate et une ceinture?

- Heu…. Non… jsais pas.

- La cravate serre le cou. La ceinture serre la taille. Le mec sert à rien.

Soupir.

Ce n’était pas encore gagné.

J’ai donc directement enchaîné avec la cinquième fonction

5. L’homme a une fonction reproductrice

Oui, Clem, un garçon, ça sert aussi à faire des bébés mignons. Et des galipettes.
Hein, avoue. Pour les parties de jambes en l’air, c’est quand même pratique, un garçon.

Clémence n’a pas bronché. Sur ce coup-là, je pense qu’elle était d’accord avec moi.

6. L’homme remplit une fonction écoute

Après une journée passée loin de son mec, une fille (Clémence la première) a toujours minimum une tonne de trucs à raconter.

J’ai rencontré Michel dans le bus, tu devrais voir comme il a grossi, il était avec une fille suspecte, elle avait des cheveux bleus, elle regardait sans arrêt dans son sac, un grand sac vert moche, il ressemblait un peu au sac de ta mamy, il était très rempli, peut-être qu’elle transportait une bombe, peut-être qu’elle envoyait un texto en cachette à un mec qui allait faire exploser le bus, quoiqu’il en soit à l’arrêt suivant il s’est passé un truc vraiment trop bizarre, tout à coup le chauffeur a… et c’est alors que… et pourtant tu sais bien qu’il…

Et blablabla.

Bon, c’est vrai, les filles se posent toujours cette question: « Chouchou, tu m’écoutes quand j’te parle? »

Mais même si la réponse semble être négative, tant pis. Elles racontent quand même. De toute façon, elles ne pourraient pas s’en empêcher.

7. L’homme est très utile d’un point de vue pratique

Ok, on est au 21ème siècle. Une fille ça peut se débrouiller pour monter un meuble Ikea ou regonfler les pneus de sa voiture. Mais avouez que dans la vie, il y a quand même certains trucs trop chelou à faire.

    • Placer correctement le cric pour changer un pneu.
    • Trouver la vis adéquate (celle dont on a besoin pour accrocher un cadre dans le salon) dans les inteeeeerrrrminables rayons d’un magasin de bricolage.
    • Porter un sac de béton à bout de bras pour refaire les joints de la terrasse du jardin.

Dans ce genre de situation, un garçon, ça a de la force. Ça sait comment faire, et ça trouve toujours des solutions. Alors on le laisse faire. Parce que le sac de béton, il fait approximativement 150 kg. Notre pauvre musculature ne supporterait pas. Et c’est pas faute d’aller à la piscine!

8. L’homme remplit une fonction GPS

Rien de plus exaspérant que de tenir une carte routière pour trouver son chemin. Ce qui tombe bien, c’est qu’un mec ADORE être pris pour une boussole.

- On est où là chouchou ? Ca fait déjà quatre fois qu’on passe devant cet immeuble.

- T’inquiète bébé, j’ai la situation bien en main.

Les mecs surkiffent leur sens de l’orientation. Ils ont en lui une confiance absolue. Les filles n’ont jamais très bien compris pourquoi d’ailleurs. Mais enfin, elles ne s’en plaignent pas. Grâce à ça, elles ne se perdent jamais dans les chemins sinueux et arrivent toujours à bon port.

9. L’homme nous sert de temps en temps comme Kleenex

Un garçon, ça nous fait des guilis dans les cheveux quand on est triste et ça nous prend dans ses bras quand on a du chagrin.

Des fois, on fait même un peu semblant d’être raplapla juste pour qu’ils s’occupent de nous.

- Chuuuuuuut, raconte pas ça trop fort ! a chuchoté Clémence en posant un doigt devant sa bouche. Je voudrais pas que Rodrigo t’entende !

J’ai souri. Ça y est, mes arguments commençaient à faire de l’effet.

10. L’homme remplit une fonction amour cœur love

Un garçon, c’est rigolo parce que ça a beaucoup de force pour porter les sacs de béton de 150 kg, ça parle très fort devant ses copains, ça boit des bières et ça veut montrer qu’il a beaucoup de testostérone.

Mais un garçon, quand il est tout seul avec nous, ça nous laisse des petits mots sur la table, c’est tristounet quand il va pas nous voir pendant une soirée, ça s’inquiète quand on doit faire un long trajet en voiture, et ça nous donne plein d’amour, de tendresse et de câlins.

La fonction amour coeur love  est certainement celle que l’on préfère le plus, pas vrai Clem?

Voilà. Je lui avais exposé 10 arguments en béton. Un truc encore plus lourd que le sac dont je vous parle depuis tout à l’heure. C’était sûr, elle n’allait pas pouvoir quitter Rodrigo.

Et effectivement.

Clémence s’est levée, a déposé un baiser sur ma joue et m’a souri.

- Je te laisse. J’suis à la bourre.

- Déjà? Et la fin de ton 8ème Daïquiri fraise?

- J’peux pas rester. Les Corinthians jouent contre Chelsea ce soir.

Mission accomplie.

Je venais de sauver la vie de Clémence et de Rodrigo. J’étais fière de moi.

Mais un peu exaspérée, aussi.

Bor*** de mer**, qui sont donc ces ☠☈☁☈☠☠☠☠☁☠ de Corinthians?


Tu as aimé cet article? N’hésite pas à le partager autour de toi. Réunissons-nous pour percer le mystère des Corinthians.
Tu peux aussi me rejoindre sur Facebook et/ou me suivre sur Twitter.
L’illustration du beau ♥James Bond♥ est de Philippe Ruelle. Merci à lui!

D’autres top 10 à lire sur ce blog: