Les 10 filles qui font fuir les hommes au premier rendez-vous

S'enfuir

Ça y est! Bernard vient de raccrocher son téléphone. Il a rendez-vous demain soir dans le bar branché de son quartier avec une adorable créature qu’il a rencontrée il y a quelques jours dans le métro. Ils ne se sont échangés que quelques mots et Bernard se demande si cette fille est aussi agréable que jolie. Car Bernard se méfie un peu. Des filles bizarres, il en a déjà rencontré un paquet. La plupart du temps, il a d’ailleurs pris ses jambes à son cou pour ne plus jamais les revoir! Voici une liste (non-exhaustive) des filles qui font fuir Bernard (et les hommes en général) après le premier rendez-vous.

 

1. LA NÉGATIVE

  • Ses phrases préférées : « Quel temps de merde! », « Pfff… Pas facile de se garer dans ce quartier ! », « J’ai passé une journée A-TROCE ! »
  • Son profil : La fille négative arrive toujours au premier rendez-vous qu’elle a fixé avec le beau Bernard en tirant la gueule. Dépitant. Elle se met d’emblée à raconter (dans les moindres détails) la mauvaise passe qu’elle traverse avec sa meilleure amie. Elle commente, avec une mine déconfite, les derniers déboires qui lui sont arrivés à cause de la photocopieuse au boulot, et entame ensuite une conversation enflammée sur le prix de l’électricité qui ne cesse d’augmenter. Conclusion : à la fin de la soirée, Bernard a le moral dans les chaussettes.
  • Mon conseil : ÉVITEZ LE NÉGATIVISME ! Les hommes aiment les filles positives. Surtout au premier rendez-vous. Alors souriez et soyez guillerette. Si le courant passe bien entre vous et Bernard, vous aurez de toute façon tout le temps de vous plaindre plus tard alors, pour le moment, faites un effort !

2. LA VIEILLE FILLE

  • Ses phrases préférées : « J’habite encore chez mes parents », « Ma mère est ma meilleure copine »,  « Papa travaille dans une banque reconnue. »
  • Son profil : Bon, c’est vrai. La vieille fille a peut-être de bonnes raisons d’habiter chez ses parents : retour à la case départ après une séparation chaotique, mutation vers un boulot situé à 1,5km de chez ses parents, transition en attendant le nouvel appart (de rêve !) dans lequel elle emménage dans quelques semaines… En attendant, les terribles phrases du type « J’appelle ma mère tous les jours » sont généralement considérées comme un signe évident de non-coupure du cordon. Et ça ne va certainement pas plaire à Bernard.
  • Mon conseil : Règle n°1 : les appellations de type « papa » ou « môman » sont à EXCOMMUNIER des conversations avec Bernard. « Maman m’a justement dit hier que… » STOP ! Vous allez perdre 50 points en un coup ! Si vous habitez encore chez vos parents et que vous avez plus de 25 ans, essayez, autant que possible, d’éviter le sujet. Au pire : soyez évasif. Bernard n’appréciera certainement que très peu la perspective de se retrouver nez à nez avec votre père lors de votre premier petit déjeuner.

3. LA FÉMINISTE

  • Ses phrases préférées : « Je suis hyper indépendante », « Les mecs, ça sert à rien ! », « Je n’ai besoin de personne pour exister ! »
  • Son profil : La féministe radote beaucoup et critique les hommes à tout bout de champ. Nourrissant, en fait, un véritable complexe d’infériorité, elle les déteste et ne s’en cache pas. Ils ne sont bons à rien, manipulent les femmes, sont incapables de s’assumer seuls. Etc. Etc. Avec de tels discours rabâchés dans ses oreilles, Bernard ne pourra s’empêcher de penser « Mais si elle n’a pas besoin d’un homme, qu’est-ce qu’elle fout dans ce café, ici, avec moi ce soir ? » Bernard va avoir l’impression de faire tapisserie. Et il faut avouer que Bernard aura plutôt raison.
  • Mon conseil : Revendiquer son côté féministe et tenter de séduire un homme sont deux attitudes qui ne vont franchement pas de paire. Un homme aime se sentir unique et spécial. En critiquant l’espèce masculine, vous mettez Bernard dans le même panier que tous ces autres connards, et vous le vexez. Et puis, un autre conseil: si vous n’aimez pas les hommes, ne leur fixez pas des rendez-vous galants, ce sera franchement plus simple.

4. LA SOUMISE

  • Ses phrases préférées : « C’est comme tu veux… », « C’est toi qui décides… », « Qu’est-ce-que tu préfères, toi ? »
  • Son profil : La soumise n’a jamais d’avis. Elle ne prend jamais position et c’est franchement insupportable. Elle vit à travers l’autre et ses propres désirs ne lui importent pas. D’ailleurs, elle a sincèrement le sentiment de ne pas en avoir. La soumise fatigue Bernard. Elle ne prend jamais les choses en main et est, tout simplement, ennuyante.
  • Mon conseil : PRENEZ VOTRE PLACE ! à force de vous effacer, vous allez vraiment finir par ne plus exister. Et si tout à coup vous avez une prise de conscience et que vous en avez subitement assez de vous faire marcher sur les pieds, il sera trop tard pour faire valoir vos droits.  Alors, regardez Bernard droit dans les yeux, et n’ayez pas peur de lui faire part de ce qui vous ferait plaisir. Il appréciera.

5. LA TROP SÉRIEUSE

  • Ses phrases préférées : « Tu veux combien d’enfants plus tard ? », « Tu es pour ou contre le mariage ? », « Je recherche activement l’homme de ma vie »
  • Son profil : La fille trop sérieuse fait peur. Elle cherche un géniteur pour ses enfants et le fait clairement comprendre. Conséquence : Bernard ne voit plus en elle qu’une fille obnubilée par son horloge biologique et ne rêve plus que d’une seule chose : fuir.
  • Mon conseil : Les questions sur l’avenir au premier rendez-vous sont TOUJOURS à bannir. C’est beaucoup trop intime ! Bien sûr, vous pouvez lui montrer que vous cherchez une histoire sérieuse et que les aventures sans lendemain ne sont pas pour vous. Mais pas question de devenir effrayante pour autant ! Alors calmez vos ardeurs. Si le feeling passe bien entre vous et Bernard, vous en discuterez certainement un peu plus tard.

6. LA MAUVAISE MÈRE

  • Ses phrases préférées : « Les enfants, ça me gonfle ! », « Les gamins, y sont mignons. Mais de très loin ! », « S’extasier devant un bébé, y’a rien de plus niais ! »
  • Son profil : La mauvaise mère fuit la présence des enfants. Si une famille nombreuse a le malheur de venir s’asseoir à la table juste à côté de laquelle elle est en rendez-vous avec Bernard, elle est directement exaspérée. Elle peste, souffle, rugit. Les enfants, ce n’est pas son truc, et elle le fait comprendre à la planète entière… et à Bernard. C’est vrai, les hommes n’aiment pas les filles trop sérieuses. Mais de là à s’imaginer sans enfant, il y a quand même une marge !
  • Mon conseil : Une seule chose à faire : faites semblant. Une femme qui n’aime pas les enfants, ça ne passe jamais.

7. LA VICTIME

  • Ses phrases préférées : « J’ai jamais eu d’chance en amour », « J’tombe que sur des connards », « Les mecs sont tous des baratineurs »
  • Son profil : La victime traine derrière elle un passé amoureux abominable. Elle a accumulé les échecs et les déceptions. Si lors du premier rendez-vous, Bernard a le malheur de prononcer (d’un ton mielleux) : « Comment une fille comme toi peut-elle être célibataire ? », la victime saute sur l’occasion et se lance alors dans des lamentations et des plaintes diverses, déblatérant toutes sortes de choses extrêmement abjectes et quasi nauséeuses au sujet des hommes.
  • Mon conseil : Bien sûr, il peut arriver que vous mouriez d’envie d’hurler au pauvre Bernard que vous n’êtes tombée que sur des salauds et que pour une fois, vous espérez ne pas vous faire avoir. Mais évitez. Bernard percevra de tels emportements comme un manque de confiance en vous. Crier haut et fort que seuls les gros nuls s’intéressent à vous, ce n’est franchement pas folichon. Laissez plutôt transparaitre votre petit côté fleur bleue, et avec un sourire mystérieux, contentez-vous de dire à Bernard que vous n’avez simplement pas encore trouvé la bonne personne.

8. L’HYSTÉRIQUE DE SERVICE

  • Ses phrases préférées : « Je n’ai pas un caractère facile », « Tout le monde me prend pour une folle, hihi ! », « Moi, faut pas trop me chercher ! »
  • Son profil : L’hystérique de service fait peur à tout le monde. Elle parle fort. Elle rit fort. Elle prend beaucoup de place et déteste les faux-semblants : alors de sa grosse voix criarde, elle avoue tout, et pense que tant de franchise fera inévitablement chavirer le cœur de Bernard. La pauvre ne fait, en fait, que tendre le bâton pour qu’on (Bernard, en l’occurrence) la batte…
  • Mon conseil : Les hommes ont déjà souvent tendance à trouver toutes les filles emmerdantes. Alors pitié, n’en rajoutez pas une couche ! Souvenez-vous du concept du vendeur de voitures : V-o-u-s-D-e-v-e-z-V-o-u-s-V-e-n-d-r-e ! Pour mettre une automobile en valeur, le commercial met toujours ses qualités en avant, pas ses défauts ! Faites de même. De toute façon, si vous êtes vraiment chiante, Bernard s’en apercevra bien assez tôt. Laissez-lui le privilège de le découvrir par lui-même.

9. LA JALOUSE

  • Ses phrases préférées : « Si tu préfères discuter avec elle, te gêne pas pour moi ! », « Ça va, elle est bien ? Il faut pas que je t’aide ? », « Ouhouuuuuuuh ! Au cas où tu me cherches, je suis ici, pas dans les gros seins de la fille au comptoir ! »
  • Son profil : La jalouse traque les regards de Bernard. Elle cherche partout autour d’elle le moindre canon de beauté qui oserait s’approcher un peu trop près de la table autour de laquelle ils sont entrain de siroter tranquillement un cocktail. La jalouse est tellement au taquet qu’elle ne profite plus du tout du moment présent. Bernard n’est pas à son aise, et la soirée finit souvent pas tourner au cauchemar.
  • Mon conseil : Commencez par intégrer l’idée que la jalousie est naturelle : tout le monde a peur de perdre un être qu’il juge exceptionnel. Si Bernard vous plait, il est logique de penser que vous risquez de ne pas être la seule. Mais souvenez-vous que ce soir, Bernard est avec vous. Ne titillez donc pas votre esprit en reluquant la fille aux jambes parfaites située juste à côté de votre table. Bernard est plongé dans vos yeux et ne l’a peut-être même pas remarquée !

10. LE GARÇON MANQUÉ

  • Ses phrases préférées : « Je suis complètement bourrée… HIPS ! … Tu termines pas ton verre ? Donne-le moi, je vais l’achever… HIPS! », « M’épiler tous les jours ? Tu rigoles ? J’ai pas qu’ça à faire ! », « Bor*** de mer** ! Il sait pas conduire cet enf****! »
  • Son profil : La femme masculine concurrence Bernard dans tous les domaines. Elle fume des gauloises blondes, jure comme un charretier, sait se servir d’une foreuse et n’hésite pas à taper de solides pointes de vitesse sur l’autoroute. Conclusion : Bernard a l’impression de passer la soirée avec Paul, son meilleur copain.
  • Mon conseil : Au moindre petit écart, à la moindre petite attitude un peu masculine, les filles sont taxées de « vulgaires » et accusées de vouloir porter la culotte. Veillez donc à ne pas faire peur à Bernard, et essayez de ne pas en faire trop. Chez une femme, les hommes recherchent tout ce qu’il y a de plus féminin : de la douceur, de la compréhension, de la tenue, et des jambes lisses. Vous lui proposerez de le battre au karting un peu plus tard. Pour l’instant, son égo de mâle ne le supporterait sans doute pas.

Bien sûr, cette liste est non-exhaustive ! Et vous ? Quel est le genre de fille qui vous repousse le plus ?

 

Cet article t’a plu? N’hésite pas à le partager autour de toi et à rejoindre ma page Facebook


You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Les 10 filles qui font fuir les hommes au premier rendez-vous”

  1. Vince dit :

    Même si les négatives m’insupporteraient le plus, il me semble qu’il faut dépasser ces premières impressions… Même une « négative » peut se cacher derrière ce trait de caractère et par ailleurs être formidable dans une future relation… Donc pas de rejet a priori au premier rdv. Bon maintenant si c’est systématique et récurrent : du vent du balai ! ;-)

  2. Muriel dit :

    Berk! l’hystérique de service.
    Eêêêk! la jalouse.
    Oufti! la victime.
    Hé bé! la soumise.
    Non mais! la négative… … …

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Webdesign Berlin, Web Design and pay per click